La chaudière s’est arrêté de fonctionner ?

La fournaiseJe suis rentré tard un soir et j’ai trouvé que la température dans ma maison avoisinait les 58 degrés F et qu’il faisait de plus en plus froid. Le four à modulation ne fonctionnait pas.

Plus tôt dans la journée, j’avais travaillé sur une solive près de la chaudière. Ainsi, j’ai éteint la chaudière par le thermostat.

Ce n’était pas absolument nécessaire, puisque je ne travaillais pas sur le four lui-même, mais je n’aimais pas avoir un four chaud près de moi.

Comme le four ne fonctionnait pas, j’ai regardé :

  1. Disjoncteurs : Je suis descendu et j’ai regardé les disjoncteurs pour voir s’ils n’étaient pas tombés. Votre chaudière peut avoir deux disjoncteurs, pas un seul. Ils devraient être à côté l’un de l’autre, en haut et en bas. Ou il peut avoir un seul disjoncteur de la taille d’un gros brise-roches.
  2. Pressostat de chaudière : Notre Guide de réparation pour la maison mentionne que le pressostat de la chaudière peut arrêter automatiquement la fournaise si des  » conditions anormales  » sont présentes, comme des fuites d’air, un colmatage, une prise d’air limitée, etc.
  3. Ventilateur : Mon générateur d’air chaud est muni d’un interrupteur à bascule sur le côté qui me permet d’allumer manuellement les opérations de ventilation seulement. En appuyant sur ce bouton et en écoutant le ventilateur s’allumer, vous pouvez vérifier si la chaudière reçoit de l’électricité. Il vérifie que, même si la partie brûleur du four ne fonctionne pas, d’autres parties fonctionnent.
  4. Thermostat : Le thermostat déclenche-t-il correctement la chaudière ? C’est une de ces solutions qui semble trop simple. Mais parfois, un enfant, un invité ou même vous pouvez interférer avec le fonctionnement de votre thermostat.

Ma solution témoigne de la nécessité de garder l’esprit ouvert à toutes les possibilités. C’est aussi une illustration des manœuvres stupides de rénovation de la maison.

Après avoir ouvert le panneau de la chaudière et regardé à l’intérieur, j’ai vu le système de contrôle d’allumage du circuit, j’ai lâché un soupir et j’ai décidé d’appeler l’entreprise de CVC dès le matin. Puis j’ai vu un fil de fer recouvert d’un tissu d’au moins 50 ans menant au four. Comme il s’agissait presque d’une chaudière neuve, le fil ne semblait pas à sa place.

Puis je me suis souvenu plus tôt dans la journée, en travaillant sur la solive, j’ai coupé un vieux fil téléphonique interne pour l’enlever. C’est du moins ce que je pensais. Il s’avère que l’ancien fil téléphonique de Bell était vraiment le fil qui menait du thermostat à la chaudière. Couper ce vieux fil de ligne fixe était si insignifiant que je l’avais oublié tout de suite après l’avoir fait.