5 raisons de fuite de chaudière

Réparer une chaudière qui fuit peut être très facile … ou très difficile ! Au premier signe de fuite, plusieurs personnes en viennent à la conclusion que la chaudière doit être remplacée, mais ce n’est pas toujours nécessaire.
De nombreuses réparations potentielles sont en fait assez simples et peu coûteuses, et parfois le remplacement d’une pièce défectueuse peut prolonger de plusieurs années la durée de vie de la chaudière.
Voici cinq éléments à prendre en compte pour diagnostiquer une fuite et en déterminer la source pour la réparer.

1- Fuite de chaudière au niveau des conduites d’approvisionnement en eau

fuite de chaudièreLe premier endroit à vérifier est la tuyauterie au-dessus de la chaudière. Un écoulement d’eau par le haut peut facilement se produire. L’eau peut même s’infiltrer dans l’isolant et donner l’impression qu’il s’agit d’une fuite provenant de l’intérieur du réservoir. C’est pourquoi il est important de regarder d’abord au-dessus de la chaudière.

Vérifiez la tuyauterie au-dessus du chauffe-eau, à l’aide d’un escabeau, si nécessaire. Portez une attention particulière aux conduites d’approvisionnement en eau qui se raccordent à la chaudière. Il peut s’agir de raccords de tuyauterie rigides ou de tubes d’approvisionnement flexibles. La deuxième possibilité est celle dont on parle le plus. Des fuites se produisent au-dessus de la chaudière puisqu’il n’est pas du tout rare que les tuyaux tombent en panne bien avant que le chaudière soit prête à être remplacée.

S’il y a de l’isolant autour des tuyaux au-dessus de la chaudière, enlevez-le pour que vous puissiez inspecter et remplacer les tuyaux au besoin. Pour remplacer les conduites flexibles, arrêtez d’abord la chaudière. Avant de démonter les tuyaux d’approvisionnement en eau, vérifiez que l’eau est coupée et ouvrez un robinet du coté rouge (l’eau chaude) quelque part dans la maison pour voir si l’eau continue de couler. Si l’eau a été coupée avec succès, rien ne devrait s’écouler de la chaudière.

2 – Fuite de chaudière au niveau des mamelons

Les mamelons de la chaudière se situent sur le dessus de cette dernière. Ils relient la chaudière au tuyau d’arrivée d’eau froide et au tuyau de sortie d’eau chaude et sont une des autres zones fréquentes ou peuvent survenir ces fuites. Les filetages sont la partie la plus mince du mamelon, c’est pourquoi ils ne sont pas à l’abri de ces pépins. Cela peut être difficile à différencier d’une fuite au niveau d’un tube d’approvisionnement, mais si vous avez déjà changé ce tube et qu’il fuit toujours, le mamelon est une cause probable.

Il peut être très difficile d’enlever les mamelons du chauffe-eau car ça nécessite l’utilisation d’une clé à pipe avec levier. Assurez-vous de couper l’eau et vérifiez que tout est éteint avant d’effectuer cette réparation.

3 – Au niveau de la soupape de sécurité

Un autre endroit qui peut être concerné par les fuites est le soupape de sécurité. Une fuite à ce niveau est un problème plus grave et vous ne voudriez surtout pas vous retrouvez dans une telle situation. Donc, prenez le temps d’en déterminer la cause. Une soupape de sécurité ne commencera généralement pas à fuir à moins qu’il n’y ait une cause précise. En voici quelques unes :

  • Si la valve a été retirée récemment, il est possible qu’elle ne soit plus étanche. Dans la majorité des cas, un remplacement par un plombier est nécessaire pour résoudre ce type de problème.
  • Si l’eau est trop chauffée, la pression excessive peut causer la fuite au niveau d’une des valves. La solution pourrait être de baisser la température de l’eau ou d’installer un vase d’expansion si vous n’en avez pas déjà un dans votre système de chauffage de l’eau.
  • La fuite de la soupape de sécurité peut indiquer que la pression globale de l’eau dans votre maison est trop élevée et que le régulateur de pression ne fonctionne pas correctement.
  • Si la pression de l’eau sanitaire semble normale et que le chauffe-eau fonctionne normalement, il se peut que vous ayez une soupape de sécurité défectueuse et qui doit donc être remplacée. Lors du remplacement de la soupape, assurez-vous que l’eau est coupée et qu’il n’y a pas de pression dans le réservoir avant d’effectuer la réparation. Vous pouvez relâcher la pression en actionnant le levier de la soupape ou en ouvrant un robinet d’eau chaude quelque part dans la maison.

Si vous pensez qu'il y a toujours un problème ou que vous ne pouvez pas aller plus loin, appelez un plombier professionnel pour évaluer la situation et y remédier.

4 - Robinets servant à purger les radiateurs

Une fuite peut survenir dans un des robinets qui servent à purger les radiateurs. C'est même assez courant. Après la vidange ou le rinçage d'une chaudière, il est fréquent qu'un ou plusieurs de ces robinets ne se ferme pas complètement. Vous devrez fermer l'eau chaude et vidanger le chaudière avant de retirer et de remplacer cette valve.

5 - Fuite du reversoir de la chaudière

Enfin, si aucune des inspections antérieures n'a révélé une cause de fuite, il est probable que le réservoir à l'intérieur de la chaudière soit devenu défectueux. Normalement, il s'agit d'une inondation, et non d'une petite fuite. Si le réservoir a éclaté, la chaudière ne peut être réparée et doit être remplacée.

Que faire si votre chaudière est hors-service?

fuite de chaudièreOutre le problème de fuite, vous pouvez également rencontrer d'autres problèmes et pannes avec votre chaudière. Elle peut également siffler, ou carrément s'éteindre, voire ne plus s'allumer du tout. Malheureusement, si vous vous trouvez dans cette situation, la meilleure option c'est de faire intervenir un professionnel. Il est même probable que vous deviez changer votre chaudière. À l'heure actuelle, nous ne saurions que trop vous conseiller d'opter pour un chauffe-eau thermodynamique, car vous allez faire des économies d'énergie.

Si vous vous posez la question : combien coûte l'installation d'un chauffe eau thermodynamique ?, vous devez savoir que vous pouvez bénéficier d'aides. Vous avez notamment :

  • MaPrimeRénov’
  • Les aides de l’ANAH
  • L'Éco PTZ (prêt à taux 0)

À cela, vous pouvez également vous renseigner sur les aides locales. Sachez aussi que vous aurez le droit à une TVA à taux réduit de 5,5%. Comme vous le voyez, vous avez de quoi réduire le coût de l'achat et de l'installation. Attention tout de même, pour bénéficier de ces aides, il faut que l'installateur possède la certification RGE, sans quoi vous n'y aurez pas le droit.

Nous vous conseillons également de demander des devis pour comparer plusieurs offres. Attention, il convient toujours de se méfier de prix trop alléchants, pour se prémunir de mauvaises surprises. Vous pouvez également en profiter pour demander un devis afin de connaître le tarif de l'entretien de votre chaudière. Ce dernier est obligatoire depuis 2020. Il doit être réalisé tous les 2 ans, notamment pour contrôler l'étanchéité des fluides caloporteurs. Cela ne peut donc être réalisé que par un professionnel. Ainsi, vous aurez toutes les informations en votre possession pour prendre votre décision. Rassurez-vous, demander des devis ne vous engage à rien. Alors, n'hésitez pas.