• Menu
  • Menu
Un homme qui fabrique des pellets

Comment fabriquer ses propres pellets avant l’arrivée de l’hiver

Le pellet peut devenir un allié idéal pour échapper à l’augmentation des prix de l’électricité. En plus de réduire les coûts de chauffage, ce matériau vous permet de confectionner un combustible renouvelable et propre à la fois. Ainsi, vous pourrez tenir votre engagement de devenir un consommateur plus responsable. Justement, vous découvrirez dans cet article les différentes astuces pratiques pour fabriquer vos propres pellets avant l’arrivée de l’hiver.

Privilégier l’utilisation des matériaux de récupération

Pour commencer, il est recommandé de miser sur des matériaux de récupération ou plus précisément des déchets de bois. En plus d’être économique, ces derniers sont polyvalents. En effet, ils peuvent équiper une multitude d’appareils comme les chaudières biomasse, les foyers et les poêles.

Pour ce faire, vous devez d’abord réunir des écorces, des sciures, des copeaux ainsi que des branches. Afin d’éviter au maximum la présence de corps étrangers, il est conseillé de faire des tris. Ensuite, assurez-vous que vos matières premières soient bien séchées avec un appareil spécifique (séchoir). Concrètement, le niveau d’humidité ne doit pas dépasser les 20%. Puis, avec une scie ou un broyeur (manuel ou électrique), transformez-les en petits morceaux. De manière générale, il faut deux passages. Le premier pour avoir des morceaux de 2 à 3 cm et le second pour obtenir un broyat d’un diamètre de 8 mm. Une fois cette étape terminée, il ne vous reste plus qu’à les déposer dans une malle ou dans un seau selon le moyen du bord et à y incorporer la sciure. Celle-ci permet d’agglomérer la matière.

Lire aussi :  Top 5 des idées pour bien chauffer sa salle de bains

Transformer le broyat en granulés

Pour obtenir le résultat recherché, vous aurez besoin d’une machine à granulés. Performante, cette dernière consiste à comprimer les matières premières afin d’obtenir des granulés de bois. Autrement, vous pouvez vous servir de ce que l’on appelle un moulin à marteaux. Cet équipement permet de broyer les matières premières. Une fois que vous récoltez de petits bouts, vous aurez tout simplement à bien les compresser. Il est à noter que la presse à pellets fonctionne également de la même manière. Pratique, elle est capable de produire entre 50 à 100 kg de granulés/h. Elle est souvent proposée dans les alentours des 1000 euros.

Fabriquer ses propres pellets : quels sont les avantages ?

Premièrement, il s’agit d’une manière de réduire les déchets. Mais pas seulement ! Écologiques, les pellets génèrent moins de gaz à effet de serre par rapport aux combustibles fossiles habituels. Si vous disposez de chaudières à bois ou de poêles à granulés, la production de pellets chez soi peut être économique. Ces matériaux reviennent moins chers que ceux que vous achetez généralement en magasin. Non seulement il n’y a pas de frais de transport, mais vous misez uniquement sur des matières premières récupérées.

Lire aussi :  Est-il nécessaire de chauffer les pièces inoccupées ? Découvrez la réponse

Il faudrait toutefois investir dans les différentes machines susmentionnées et acheter les ingrédients comme le liant et le bois. Au fil des ans, sachez que cette approche peut être rentable.

Sébastien

En tant que responsable éditorial, Sébastien apporte son expertise pour fournir des informations de qualité et des conseils pertinents sur le chauffage et l'énergie domestique.

View stories