Entreposer son bois de chauffage

Lorsqu’il s’agit de brûler du bois dans un foyer ou un poêle à bois, l’approvisionnement en bois de chauffage est habituellement vendu dans une mesure appelée stère. C’est la mesure utilisé en France notamment dans le commerce. Pour quantifier et mesurer le bois on utilise également le mètre cube. Pour avoir une stère de bois, il faut empiler des rondins de bois jusqu’à ce que le volume total atteint 1 mètre cube. Le diamètre des buches jouant un rôle important dans la formation de cette stère.

Comment entreposer son bois de chauffage ?

Maintenant que vous avez acheté et payé votre stère ou vos stères de bois de chauffage et qu’elles ont été posées dans votre cour (sur une grande bâche pour économiser le nettoyage), que faites-vous avec ? Si vous l’avez acheté fendu et séché, tout ce que vous avez à faire de votre bois est de l’empiler dans un endroit ou il ne gênera personne et où vous pouvez vous y rendre pendant toute la durée de l’hiver, de préférence sous un abri sans murs.

Si votre bois de chauffage est dit « vert » ou humide et n’est pas fendu, vous avez un peu plus de travail à faire. Tout d’abord, divisez-le en morceaux faciles à manipuler, tant pour le transport que pour la combustion dans votre appareil de chauffage au bois. Trouvez maintenant un espace bien aéré et assez ouvert pour l’empiler et le faire sécher comme il se doit. Raison pour laquelle on vous conseillait de choisir un endroit n’ayant pas de mur.

La rapidité et l’efficacité du processus de séchage dépendent entièrement de la méthode que vous choisissez pour empiler ou entreposer votre bois, et n’oubliez pas de commencer à l’empiler sur le sol, soit sur des bûches, des briques ou des palettes. La méthode la plus pratique, la plus populaire et la plus courante est de l’empiler à la rame avec des piquets aux extrémités ou par ligature croisée.
Voici un indice pour un nouage croisé facile et infaillible. Pendant que vous fendez votre bois, essayez de fendre tout un tas de pièces carrées, ce qui rendra vos extrémités (empilées) beaucoup plus solides que si vous utilisez des pièces de forme demi-rondes par exemple. À long terme, cela permet d’économiser du temps et des efforts. Sinon, votre pile pourrait tomber à cause des extrémités mal attachées.

De quelle manière empiler son bois de chauffage ?

Entreposage de bois de chauffage

Ceci est un conseil qui vous fera gagner du temps. Ne pas empiler entre les arbres. Trop de pieux tombent à cause du mouvement des arbres dans le vent. Ne recouvrez que le haut de la pile pour permettre à l’air de circuler. Il existe d’autres méthodes comme l’empilage en tas et l’empilage en cercle, mais le meilleur pour un séchage rapide est l’empilage en une rangée.

Si vous empilez plus d’une rangée, laissez un bon espace entre les rangées pour assurer la bonne circulation de l’air. Cela dit, il n’y a pas non plus de raison de s’en tenir à l’empilement conventionnel des rangées ; utilisez votre imagination et créez quelque chose de différent, accrocheur voire artistique si vous voulez aller très loin ! Si vous voulez juste un peu plus d’originalité tout en conservant l’efficacité, une simple recherche en ligne sur l’empilage du bois de chauffage dévoilera quelques options intéressantes à considérer.

Notre équipe de rédaction et de spécialistes est composée de personnes qui ont vécu des aventures dans le monde du bois ! Un de nos rédacteurs avait pour habitude de couper du bois et nous a confié qu’on pouvait juger une personne sur la qualité de son bois empilé. Gardez-le propre, serré et bien rangé, et souvenez-vous de ce que vos voisins voient quand ils regardent par-dessus la clôture.

Quel bois utiliser pour le chauffage ?

Il est recommandé de ne brûler que du bois séché. Un bois humide aura tendance à créer plus de fumée lors de sa combustion. Gardez cela à l’esprit lorsque vous faites votre choix de bois de chauffage, de sorte que vous serez en mesure d’obtenir facilement du bois le plus sec qui ne génère pas de fumée, ni d’odeurs et qui saura bruler le plus longtemps possible. De plus, il faut faire tourner le bois séché le plus ancien et le brûler en premier pour réduire au minimum la pourriture.

Le chêne, le hêtre ou encore l’érable sont d’excellents bois de chauffage avec un rendement dépassant les 2000 kWh par mètre cube. À l’inverse, le peuplier d’Italie et le platane brulent mal et risquent donc de vous faire perdre de l’argent.

Nos conseils pour entreposer son bois de chauffage

Le bois de chauffage est connu pour apporter certains composants indésirables, de la saleté et des débris d’écorce, ainsi que du pollen qui peut être mauvais pour les allergies. Et s’il n’est pas complètement sec, l’humidité à l’intérieur du bois peut être « extraite » en quelque sorte et par conséquent, créer un excès d’humidité dans votre maison.

Le dernier conseil que l’équipe de France Chauffage aura à vous donner c’est : Appréciez de brûler du bois pour vous chauffer ! Il s’agit d’une solution de chauffage confortable qui, selon les coûts et la disponibilité du bois de chauffage dans votre région, peut également réduire vos coûts globaux de chauffage.