Comment entretenir votre chauffe-eau en 3 étapes ?

Un chauffe-eau dure généralement entre 8 et 12 ans, mais seulement s’il est entretenu correctement. Un simple programme d’entretien annuel de la chaudière en trois étapes prolongera sa durée de vie de quelques années. Si vous ne faites que de simples vérifications, il n’est pas nécessaire de faire appel à un professionnel pour effectuer le travail à votre place.

À l’aide d’un tournevis et d’un seau, le propriétaire d’une maison peut habituellement effectuer l’entretien de son chauffe-eau tout seul. Avant de commencer, il faut couper l’alimentation électrique ou la vanne de gaz pour des raisons évidentes de sécurité.

Entretenir un chauffe eau en faisant la vidange

Prévenir la rouille et la corrosion en enlevant les sédiments du fond du réservoir est une tâche qui va améliorer l’efficacité de l’unité de chauffage. Une vidange complète du réservoir de votre chauffe-eau est même préférable. Pour cela, il faut éteindre le chauffe-eau. La vidange est un des gestes les plus connus lorsqu’il est question d’entretenir un chauffe eau. Pour la réaliser proprement suivez les étapes suivantes :

  • Placez un seau sous la soupape de vidange située près du fond du réservoir du chauffe-eau.
  • Tournez la valve dans le sens inverse des aiguilles d’une montre pour libérer 4 à 8 litres d’eau dans le seau. Certains robinets de vidange ont une poignée, tandis que d’autres ont une tige courte avec une fente pour un tournevis à tête plate. L’eau peut être très chaude, alors prenez soin de ne pas vous brûler.
  • Fermez la vanne en la tournant dans le sens des aiguilles d’une montre.

Si la vanne ne s’ouvre pas, contactez un plombier compétent pour effectuer l’entretien.

Tester le groupe de sécurité du chauffe eau

Comment entretenir votre chauffe-eau en 3 étapes faciles La soupape de sûreté, qui fait parti du groupe de sécurité, est une caractéristique essentielle de votre chauffe-eau. Elle détecte une augmentation dangereuse de la pression ou une température excessivement élevée à l’intérieur du réservoir du chauffe-eau et s’ouvre automatiquement pour évacuer le surplus.

En l’absence d’un groupe de sécurité en bon état de fonctionnement, votre chauffe-eau risque d’exploser. Par conséquent, les fabricants de chauffe-eau recommandent de tester le groupe de sécurité au moins une fois par an. La soupape de sûreté peut être située en bas du ballon d’eau chaude ou au niveau de la paroi latérale. Elle est généralement connectée à un tuyau pour la vidange. Si le groupe de sécurité ne s’ouvre pas et ne libère pas d’eau ou s’il fuit après la vérification, la soupape doit être remplacée.

Nous vous proposons également de connaitre les raisons de fuites de chaudières ici.

Baisser la température du chauffe-eau

Les chauffe-eaux sont généralement installés en ayant un réglage de température compris en 55 et 60 degrés Celsius. En France, le ministère de l’écologie et du développement durable recommande d’ailleurs de respecter cette plage de température, estimant que cela peut réduire de plus de 5% les coûts énergétiques du chauffage de l’eau.

Des températures plus basses réduisent également le risque de brûlures. Pour abaisser la température de l’eau de votre chauffe-eau au gaz, tournez le bouton de température de la valve à gaz eau à 50 degrés. Dans certains systèmes, vous devrez peut-être enlever un petit panneau métallique qui recouvre le thermostat pour abaisser la température. Pour ce faire, suivez les étapes suivantes :

  • Coupez l’alimentation du chauffe-eau au niveau du disjoncteur général de la maison.
  • Retirez le capot qui protège le chauffe-eau pour accéder au thermostat et réglez la température à la valeur désirée. Cela peut nécessiter l’utilisation d’un tournevis à tête plate.
  • Replacez le couvercle et remettez le disjoncteur sous tension.
  • De nombreux chauffe-eaux électriques sont munis d’un thermostat supérieur et d’un thermostat inférieur. Si le vôtre en a deux, réglez le thermostat inférieur à la même température que le thermostat supérieur.