Comment et quand nettoyer sa cheminée ?

Rien de tel qu’un foyer au bois pour la maison. Les cheminées à gaz et au bioéthanol ont leurs points forts, surtout lorsqu’il s’agit de facilité d’utilisation. Mais seule une véritable cheminée à bois, avec son crépitement et ses braises oranges, est capable de faire étinceler ce sentiment étincelant chez la personne qui en profite. Pour ce faire, il est nécessaire de garder sa cheminée propre.

Une cheminée qui attire la fumée peut entraîner la formation de suie et d’odeurs nocives à l’intérieur de la maison. Un foyer mal entretenue peut aussi mener à un phénomène terrifiant connu sous le nom de feu de cheminée ! Dans de nombreux cas, la cause en est une cheminée sale. Apprendre comment et quand nettoyer votre cheminée peut aider à améliorer la qualité de l’air intérieur et à prévenir les feux de cheminée dévastateurs.

Pourquoi nettoyer la cheminée ?

Les bois de cheminées ne brûlent pas complètement. On parle alors de combustion incomplète. Lorsque le bois brûle, il libère une foule de contaminants qui recouvrent l’intérieur de la cheminée. La créosote, une substance huileuse et noire, est un sous-produit résultant de ce processus. La créosote se condense à l’intérieur de la cheminée et reste jusqu’à son élimination. Brûler du bois « vert » ou non séché accélère l’accumulation de créosote. Plus d’informations dans notre article sur le choix du meilleur bois de chauffage.

De plus, des débris organiques inflammables peuvent pénétrer dans le foyer. Les éléments naturels ou les animaux peuvent être responsables de leur présence. Le vent par exemple peut déposer des feuilles et des brindilles dans les cheminées dépourvues de chapeau. Les oiseaux et les petites bêtes peuvent investir les lieux ou, au mieux, apporter des matières indésirables.

Les feux de cheminée commencent par un bruit ressemblant fortement à un essaim d’abeilles. De la créosote huileuse, noire et flamboyante pleut dans la chambre de combustion. Quand le feu commence, cela peut sonner comme une explosion. Les flammes jaillissent du haut du foyer à bois et redescendent dans la chambre de combustion.
En raison de la dilatation thermique, le conduit peut se fissurer à un point médian inatteignable et projeter des flammes dans les murs de l’intérieur. Les feux de cheminée ne peuvent généralement pas être contrôlés par le propriétaire. Comme les pompiers doivent pomper l’eau du haut vers le bas, la maison subit des dommages causés par les inondations. Dans de nombreux cas, toute la maison est endommagée.

Quand nettoyer sa cheminée ?

Les cheminées doivent être nettoyées au plus tard au début de l’automne, avant la saison du chauffage ! Si vous choisissez de payer les services d’un ramoneur, vous pouvez vous attendre à une opération rapide si vous le faites venir plus tôt au tout début de l’automne voire en été. Pour l’auto-nettoyage, la fin de l’été est certainement le meilleur moment, car vous pouvez compter sur un toit sec et sécuritaire ainsi que des conditions meilleures.

Comment nettoyer votre cheminée

nettoyer la cheminée

Vous pouvez choisir de faire appel à un ramoneur ou de nettoyer la cheminée vous-même. Si le foyer n’a pas été nettoyé depuis longtemps, il est plus sage de demander à un ramoneur de faire le premier nettoyage. Soyez bien préparé (e) en prévoyant une échelle solide et en demandant à un assistant de vous surveiller lorsque vous êtes sur le toit.

  • Fermer l’accès à la cheminée : On commence par la partie la plus facile. À l’intérieur de la maison, prenez une bâche qui vous servira à couvrir le sol et un autre qui couvrira aussi l’ouverture de la cheminée de sorte à à ce qu’il n’y ai pas de débris qui pénètrent la maison. Collez la bâche avec du ruban de masquage adhésif utilisé par les peintres.
  • Aller sur le toit : Placez une échelle coulissante contre une façade de la maison permettant un accès sécurisé à la cheminée. Assurez-vous que vous portez de chaussures adaptés et une tenue qui ne vous gène pas lors de l’opération. Apportez vos outils de nettoyage de cheminée sur le toit. Pour votre sécurité, demandez à un assistant de tenir l’échelle. De plus, vous aurez besoin d’une perceuse sans fil et d’un masque anti-poussière.
  • Enlever les chapeaux de cheminée : Pour accéder au conduit de fumée, enlevez les chapeaux de cheminée en dévissant les vis à l’aide de votre perceuse sans fil. Placez ce que vous enlevez bien loin de vous afin de ne pas trébucher dessus et de ne pas les faire tomber accidentellement du toit.
  • Préparer la brosse de nettoyage de cheminée : Tournez la brosse de ramoneur sur la première rallonge. Gardez les tiges supplémentaires à proximité parce que vous aurez besoin de les ajouter à la première tige par la suite.
  • Frotter la cheminée : En ne gardant qu’une seule tige sur la brosse à ce moment, frottez la cheminée en commençant par le haut et en travaillant lentement vers le bas. Frotter jusqu’à l’extrémité de la première tige. Prenez votre prochaine tige et vissez-la à l’arrière de la première. Continuez à récurer vers le bas, en ajoutant d’autres tiges, jusqu’à ce que vous ne puissiez plus aller plus loin. Éventuellement, vous arriverez à l’âtre en bas.
  • Frotter pendant que vous enlevez la brosse : N’enlevez pas la brosse d’un seul mouvement. Profitez plutôt de cette occasion pour frotter légèrement vers le haut en tirant l’ensemble des tiges vers le haut. Lorsque vous atteignez un point de jonction, retirez une tige et mettez-la de côté pour vous faciliter la tache.
  • Replacer le chapeau : Cette partie du ramonage est presque terminée. Replacez les chapeaux de cheminée. Rassemblez vos outils et donnez-les à votre assistant. Descendez du toit en faisant attention encore une fois et enlevez l’échelle.
  • Finissez par le bas : Au foyer, à l’intérieur, attendez environ dix minutes que la poussière et les débris se déposent. Enlevez délicatement les bâches et enroulez-le de façon à enfermer toute poussière contenue dans ces dernières. Jetez-les. Nettoyez les endroits visibles que vous pouvez atteindre avec la petite brosse de nettoyage du foyer. Aspirez tous les débris avec un aspirateur d’atelier. Retirez tous les outils.