Conseils pour réchauffer votre sous-sol

Les humains creusent depuis longtemps sous terre pour se protéger contre les intrus et les éléments, et dans la maison moderne, un sous-sol chaud et douillet est la représentation idéal de cet instinct très humain. Mais le principal inconvénient de la vie au sous-sol est que cet espace peut être froid, venteux, et pas très attrayant pour quiconque cherche un terrier chaud par une froide nuit d’hiver.

Le même sous-sol qui peut être rafraîchissant par une chaude journée d’été peut vous refroidir jusqu’aux os quand vient la saison des neiges. Dans de nombreuses maisons, un sous-sol qui est par ailleurs bien fini demeure en grande partie inutilisé, à moins qu’il ne puisse être réchauffé et suffisamment confortable pour qu’il en vaille la peine.

Des efforts et de l’argent considérables sont consacrés à rendre les sous-sols plus chauds et moins bruyants, mais trop souvent, ces solutions ne règlent pas entièrement le problème.

Solutions pour réchauffer le sous-sol

Isolation des sols et des plafonds

L’approche la plus courante à la question des sous-sols froids consiste à isoler les murs et les planchers. Sur les murs, cela se fait normalement à l’aide de panneaux de polystyrène, ou simplement en remplissant les cavités avec de l’isolant, puis en finissant les murs. Les planchers sont souvent traités de la même façon, en ajoutant un nouveau sous-plancher au-dessus des traverses, sur lequel le plancher de finition est posé.

Bien que ces étapes puissent être nécessaires pour convertir un sous-sol en espace de vie confortable, de nombreux propriétaires s’attendent à ce que cet isolant fasse l’affaire et sont déçus de constater qu’il ne fait pas le travail aussi bien qu’ils l’espéraient. Bien que l’isolation des murs ait un impact frappant sur la réduction des pertes de chaleur dans les murs de l’étage supérieur, elle ne semble pas avoir le même impact sur les murs en-dessous du niveau du sol. C’est parce que la terre elle-même fait déjà un bon travail de régulation de la température du sous-sol. Ce concept était déjà connu au 18éme siècle. Des maisons ont été construites sous terre car cette technique offrait une bonne valeur isolante contre les vents froids dans les régions dépourvus de montagnes.

Isolation et ajout de sources de chauffage

Les solutions les plus couramment recommandées pour réchauffer un sous-sol sont l’isolation des murs souterrains, l’installation d’un sous-plancher surélevé pour isoler la dalle de béton ou l’ajout de chauffage, soit en installant un plancher chauffant de type radiant ou en apportant des modifications au système principal de chauffage déjà installé dans la maison et ce afin d’ajouter des conduits.

Pour être utilisable, la plupart des sous-sols auront besoin d’une source de chauffage actif. Les planchers à chauffage radiant sont excellents, mais ils sont aussi très coûteux à installer. Pour les planchers chauffants radiants électriques, vous pouvez vous attendre à payer jusqu’à 15 euros le mètre carré pour son installation. Et vous ne devriez pas être surpris de voir votre facture annuelle d’électricité augmenter de plusieurs centaines d’euros.

Pour les systèmes hydrauliques qui fonctionnent en faisant circuler des tubes d’eau chaude sous le plancher, les coûts d’exploitation annuels sont moins élevés que ceux d’un système électrique radiant, mais l’installation peut facilement vous coûter entre 15 000 € et 20 000 €.

Comment réchauffer le sous-sol avec un petit budget ?

Localiser les points froids avec une caméra thermique par cher

Si vous venez de finir la construction du sous-sol, cette solution s’avère être nécessaire. Les caméras thermiques ne sont plus réservées aux inspecteurs en bâtiment et aux professionnels de l’énergie. Des caméras pas cher mais très efficaces sont commercialisées pour moins de 200 euros. Cela constitue un investissement modeste puisque cet outil aura plus d’une utilité dans la maison.
Si vous le préférez, vous pouvez louer un appareil photo professionnel équipé de caméra thermique.
L’automne et l’hiver sont les meilleurs moments de l’année pour faire une inspection avec la caméra thermique.

Réchauffer le sous-sol en isolant les conduits de ventilation

Les conduits d’un système de ventilation sont des « autoroutes » sans obstacle qui envoient de l’air froid directement dans votre sous-sol. Ce type de conduit est très mince et n’offre aucun isolation contre le froid. Si vous ne pouvez pas appliquer un isolant de quelque manière que ce soit, songez à remplacer ce type d’installation par des conduits ou un VMC isolé peu coûteux.

Isolation des murs pas cher

réchauffer le sous-sol Les murs extérieurs du sous-sol qui ont de la terre battue contre eux empêchent de manière efficace le froid de pénétrer dans le sous-sol. À votre grand regret, vous découvrez que la terre est un bon isolant naturel. Les murs en béton apparent doivent être isolés avec des panneaux de polystyrène expansé. Les murs à ossature de bois peuvent être améliorés à l’aide d’isolants en fibre de verre.

Cependant, le froid ne vient pas forcément du sous-sol. Si vous vous souvenez des courts de SVT à l’école, vous saurez que l’air froid descend et que l’air chaud à tendance à monter. La cause des température basses au sous-sol se trouve peut-être ailleurs qu’à cet endroit. Les pièces au rez-de-chaussée qui ne sont pas chauffées compromettront vos efforts pour chauffer votre sous-sol. Ce n’est pas un scénario courant, mais certaines maisons peuvent avoir des espaces au sous-sol sous des vérandas ou des garages non chauffés. L’isolation du plafond du sous-sol sous ces espaces retiendra la chaleur, l’empêchant ainsi de migrer vers l’espace non chauffé situé au-dessus.

Pour bien chauffer son garage, il faut un système efficace. Grace à notre guide sur le chauffage de garage, vous pouvez facilement demander votre devis et voir quel est le meilleur.

Nos conseils pour réchauffer le sous-sol

L’ajout de sources de chaleur n’est un gaspillage que si c’est la seule façon de garder votre sous-sol au chaud, et seulement si vous n’avez pas pris les mesures nécessaires pour bloquer les courants d’air et empêcher les pertes de chaleur. Les niveaux supérieurs de votre maison bénéficient de sources de chaleur passives, principalement le gain de chaleur solaire à travers les vitres, mais les sous-sols n’en bénéficient pas, de sorte qu’un certain chauffage supplémentaire est nécessaire dans presque tous les sous-sols.

Le meilleur moyen d’ajouter de la chaleur au sous-sol est d’augmenter la puissance ou de modifier le système de chauffage, de ventilation et de climatisation qui fournit déjà de la chaleur au reste de votre maison. Un expert en chauffage peut effectuer ce travail de façon assez efficace pendant la rénovation. C’est aussi la solution la plus économique. Mais cela coûtera plus cher d’effectuer ces changements dans un sous-sol déjà fini.